Évolution de la part de la pharmacie dans les budgets hospitaliers publics

Didier BALSAN, Matthieu LAÎNÉ et Marie-Caroline LEGENDRE

La pharmacie est présente de deux façons dans les budgets hospitaliers. D’une part c’est une dépense correspondant à l’achat des médicaments et d’autre part c’est une recette à travers la pratique de la rétrocession. Celle-ci est la vente par l’hôpital de médicaments à des patients non hospitalisés, sur prescription de médecins hospitaliers. Le remboursement de la dépense se fait alors par l’assurance-maladie et devient une recette pour le budget de l’hôpital.

Les données recueillies dans le cadre de ce travail permettent d’étudier, pour les Chru, les Ch et les Clcc, l’évolution des charges pharmaceutiques entre 1997 et 2001, celle des recettes provenant de la rétrocession et des dépenses de pharmacie nettes de la rétrocession depuis 1997. Ces évolutions sont ensuite corrigées de l’activité.

pdf Série Études - 41 - Évolution de la part de la pharmacie dans les budgets (...) Téléchargement (191.6 ko)