Est-il profitable d’être médecin généraliste ?

Brigitte Dormont et Anne-Laure Samson

Carrières comparées des médecins généralistes et des cadres supérieurs

Cette étude compare les revenus des médecins généralistes à ceux des cadres supérieurs diplômés des grandes écoles ou équivalent, en tenant compte de la durée des études et de la carrière. Elle permet d’apporter des éléments factuels nouveaux sur la position relative des médecins dans l’échelle des rémunérations, que la seule observation des niveaux de revenus perçus une année donnée ne peut éclairer.

S’appuyant sur deux panels de longue durée (1980-2004), l’un de médecins généralistes libéraux (source Cnamts), l’autre de cadres supérieurs du secteur privé (Source Insee, panel DADS) sélectionnés pour être d’un niveau de formation aussi comparable que possible à celui des médecins, l’étude compare la valeur actualisée des revenus cumulés des médecins généralistes et des cadres supérieurs de 7 cohortes (qui ont eu 24 ans entre 1978 et 1990) et mesure ainsi l’avantage relatif à être médecin.

Il résulte de cette comparaison que les généralistes libéraux ont des revenus cumulés sur l’ensemble de leur carrière de même niveau que ceux des cadres supérieurs du privé. En effet, le manque à gagner des médecins en début de carrière, lié à des études plus longues, est compensé par leur supplément de revenus au cours de leur carrière. Toutefois, la situation relative des médecins s’est améliorée par rapport à celle des cadres, les revenus des cohortes récentes de médecins ayant davantage progressé que ceux de leurs aînés au même âge, du fait notamment du resserrement du numerus clausus qui les a concernés.

pdf Série Études et Recherche - 105 - Est-il profitable d’être médecin généraliste (...) Téléchargement (616.5 ko)