Enquêtes Nationales sur les Événements Indésirables graves associés aux Soins - Comparaison des deux études ENEIS 2004 et 2009

Rapport final

Deux enquêtes nationales, les enquêtes ENEIS, ont été réalisées en 2004 et 2009 pour mesurer la fréquence des événements indésirables graves associés aux soins (EIG) et étudier l’atteinte des objectifs de réduction des EIG fixés par la loi de santé publique de 2004. Ce rapport, complémentaire à celui présentant les résultats 2009, vise à présenter l’évolution de la fréquence des EIG entre 2004 et 2009.

Les densités d’incidence des EIG entre 2004 et 2009 n’étaient pas statistiquement différentes sauf une augmentation significative des EIG associés aux produits de santé en chirurgie (dispositifs médicaux non implantables en particulier) .

Pour les EIG « causes d’hospitalisation », la proportion de séjours causés par des infections évitables associées aux soins était statistiquement supérieure en 2009 par rapport à 2004 dans les unités de chirurgie, lié à une augmentation des infections du site opératoire liées à des interventions lors d’hospitalisations antérieures. Étant donnée l’absence de diminution de la durée moyenne de séjour sur la totalité de l’échantillon, une des raisons pourrait être un séjour écourté dans l’hospitalisation précédente avec une identification de l’infection au domicile du patient, ou une prise en charge non-optimale de la plaie opératoire en médecine ambulatoire.

pdf Série Études et Recherche - 109 - Enquêtes Nationales sur les Événements (...) Téléchargement (2.8 Mo)