Comptes nationaux de la santé 2005

Le montant total des dépenses de santé atteint 190,5 milliards d’euros en 2005, soit 3038 euros par habitant et 11,14 % du produit intérieur brut, contre 11,07 % en 2004. En son sein, le montant de la consommation de soins et de biens médicaux (CSBM) est de 150,6 milliards d’euros en 2005 (+3,9 % en valeur et +2,7 % en volume par rapport à 2004). Cette progression porte la part de la CSBM dans le PIB à 8,81 % contre 8,74 % en 2004. La croissance des prix des soins et biens médicaux (+1,1%) poursuit le ralentissement entamé en 2004 (+1,7% après +3,0 % en 2003). Un ralentissement s’amorce également pour les volumes de soins consommés (+2,7 % contre +3,4 % en 2004). Comme cela s’observe depuis 1997, c’est encore le médicament qui contribue le plus en 2005 à la croissance de la consommation en volume, suivi par le secteur hospitalier et les soins ambulatoires. La part de la Sécurité sociale et des organismes complémentaires dans le financement des dépenses de santé diminue de 0,27 point en 2005, le reste à charge des ménages augmentant à due proportion (+8,74 % contre +8,47 % en 2004). La dépense nationale de santé, agrégat retenu pour les comparaisons internationales, représente 10,6 % du PIB en 2005 (+0,1 point par rapport à 2004). En 2004, avec un ratio de 10,5 %, la France se situait en quatrième position des pays de l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE).
En vente à la Documentation française

pdf Comptes nationaux de la santé 2005 Téléchargement (477.5 ko)