Un quart des bénéficiaires du RSA et de l’ASS sortent des minima sociaux chaque année

JPEGD’une fin d’année à l’autre, un bénéficiaire sur quatre du revenu de solidarité active (RSA) socle et de l’allocation de solidarité spécifique (ASS) sort des minima sociaux d’insertion (c’est à-dire l’allocation aux adultes handicapés [AAH], le RSA socle et l’ASS). En revanche, la part des allocataires de l’AAH sortants est nettement moindre (6 %). La sortie des minima sociaux peut être consécutive à la reprise d’un emploi ou à d’autres motifs, tel un changement de statut familial. 55 % des bénéficiaires de l’ASS sortant des minima ont un emploi salarié, contre 43 % pour le RSA socle et 23 % pour l’AAH. La moitié des bénéficiaires du RSA socle sortis une année restent en dehors des minima les cinq années suivantes, signe d’une sortie durable de ces minima.

référence : Nathan Rémila, Lucile Richet-Mastain (DREES), 2018, « Un quart des bénéficiaires du RSA et de l’ASS sortent des minima sociaux chaque année », Études et Résultats, n°1073, Drees, juillet.