Profiter de la retraite le plus longtemps possible motive les départs encore plus que par le passé

GIFProfiter de sa retraite le plus longtemps possible, atteindre l’âge légal d’ouverture des droits à la retraite et bénéficier du taux plein sont les trois principales motivations de départ à la retraite évoquées par les fonctionnaires et salariés du privé partis à la retraite entre juillet 2015 et juin 2016. Par rapport à 2014, les deux premiers motifs ont gagné en importance.

Pour les enquêtés qui ont déclaré ne pas être partis dès qu’ils en ont eu la possibilité, les motivations de prolongation de leur activité diffèrent selon leurs caractéristiques individuelles : les fonctionnaires avancent plus souvent que les salariés du privé des raisons financières ; les cadres du privé évoquent plus fréquemment que les non-cadres un intérêt pour leur travail.

Quatre nouveaux retraités sur cinq ont le sentiment d’avoir été bien informés de leurs droits, même si la plupart n’ont qu’une connaissance partielle des principaux dispositifs du système de retraite.

Référence :Luc Masson, Gwennaël Solard (DREES), avec la collaboration de Marie Guilain (Agirc-Arrco), Ségolène Leroy, Isabelle Bridenne (CDC), Sabrina Aouici, Julie Couhin, Mélina Ramos-Gorand (CNAV), Karine Ishii (DSS), Frédérique Nortier-Ribordy (SG-COR), Vincent Bonnefoy (SRE), 2017, « Profiter de la retraite le plus longtemps possible motive les départs encore plus que par le passé », Études et Résultats, n°1042, Drees, décembre.