Les toxicomanes suivis dans les structures sanitaires et sociales en novembre 1996

Georges GADEL - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) - Catherine NUNES - SIRIUS

En novembre 1996, environ 20 700 personnes toxicomanes ont eu recours aux structures sanitaires et sociales. Dans trois cas sur quatre, il s’agit d’hommes
plutôt jeunes (28,6 ans en moyenne), en situation souvent précaire, moins de 30% d’entre eux occupant un emploi. Pour quatre toxicomanes sur dix, il s’agit du premier recours au réseau sanitaire et social au titre de la toxicomanie. L’héroïne reste la principale drogue consommée mais son importance diminue, évolution à rapprocher de la progression rapide des prescriptions de médicaments de substitution. Les toxicomanes connaissent de mieux en mieux leur contamination éventuelle par le VIH mais également par le virus de l’hépatite C.

pdf Études et résultats - 1 - Les toxicomanes suivis dans les structures (...) Téléchargement (276.6 ko)