Les revenus libéraux des médecins en 2003 et 2004

Nadine LEGENDRE - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES)

En 2004, sous l’hypothèse d’un taux de charge inchangé par rapport à 2003, les médecins auraient perçu en moyenne 81600 euros de revenu libéral net de charges. Cela correspond à une diminution de 1% en termes réels par rapport à 2003, mais après deux années de sensibles hausses du pouvoir d’achat (+6,8% et +4,9%).

Ainsi, entre 2000 et 2004, le revenu réel des médecins a en moyenne augmenté de 3% par an, soit sensiblement plus qu’au cours des périodes précédentes (1997-2000 à 1993-1997). En fait, le pouvoir d’achat des spécialistes a continué à croître en 2004 (+1,4%).

En revanche, celui des omnipraticiens a connu une diminution (-4,3%),après une augmentation importante en 2003 (+6,8%) et en 2002 (+ 7,8%). En 2004, un omnipraticien aurait en moyenne perçu 63700 euros, tandis qu’un spécialiste aurait disposé de 102300 euros de revenu libéral. Il existe toutefois de grandes différences d’une spécialité à l’autre : entre 2003 et 2004, le revenu réel des pédiatres a, par exemple, diminué de 4,6%, tandis que celui des ophtalmologues s’est accru de 3,1%. Globalement, sur quatre ans, entre 2000 et 2004,toutes les spécialités, comme les omnipraticiens, ont toutefois connu une augmentation moyenne de leur pouvoir d’achat : 4,5% par an pour les anesthésistes, 2,6% pour les omnipraticiens et 1,3% pour les radiologues.

pdf Étude et résultats - 457 - Les revenus libéraux des médecins en 2003 et (...) Téléchargement (503 ko)