Les retraites en 2006

Alexandre DELOFFRE - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES)

4 % de retraités en plus avec l’arrivée à 60 ans des premiers baby boomers

En 2006, 14 millions de retraités perçoivent une pension de droit direct et 1,2 million une pension de réversion seule. Les retraités de droit direct sont 3,8 % de plus qu’en 2005, du fait notamment de l’arrivée à 60 ans de la première génération du baby-boom et d’une hausse des départs anticipés pour carrière longue dans la Fonction publique.

Le montant de l’avantage principal, estimé à 1069 € par mois fin 2006, croît de 1,8 % en euros constants, en raison de revalorisations supérieures à l’inflation en 2006 et d’un montant de pension en moyenne plus élevé pour les nouveaux pensionnés.

La fréquence des départs avec surcote dans la Fonction publique se rapproche, en 2006, de celle des régimes de base du secteur privé. Les écarts de gains liés à la surcote sont importants mais reflètent essentiellement les différentes typologies des régimes. De surcroît, les salariés du public étant en moyenne plus qualifiés, leur retraite et une surcote éventuelle sont aussi plus élevées.

La décote est concentrée sur des départs à 60 ans avec 20 trimestres de minoration et concerne un faible nombre de nouvelles pensions du régime général et des régimes alignés. Son introduction dans les régimes de la Fonction publique contribue à diminuer les montants des pensions attribuées en 2006.

pdf Études et résultats - 662 - Les retraites en 2006 Téléchargement (205.4 ko)