Les réformes des systèmes de retraite dans les pays d’Europe du Sud

Laurent CAUSSAT et Michèle LELIÈVRE - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES)

L’Espagne, l’Italie et le Portugal sont confrontés à des perspectives démographiques relativement convergentes : croissance importante de la part des personnes âgées dans l’ensemble de la population, faible niveau de la fécondité. Leurs marchés du travail sont également marqués par des traits communs : participation relativement faible des femmes à l’activité économique, taux de chômage élevé des jeunes, segmentation de l’emploi. Ces tendances influent sur les conditions de l’équilibre futur des systèmes de retraite dans ces pays.

Cependant, malgré ces similitudes, les trois pays ont opté pour des stratégies différenciées. Face à des besoins de financement attendus dès les prochaines années, l’Italie a mis en œuvre une réforme structurelle de ses régimes de pensions, avec une diminution de la générosité des pensions publiques, et un développement des fonds de pension privés. En revanche, l’Espagne et le Portugal, qui ne seront confrontés à des difficultés de financement qu’à partir de 2015 - 2020, ont opté pour des ajustements progressifs des paramètres de leurs régimes publics de retraite sans en remettre en cause l’architecture d’ensemble.

pdf Études et résultats - 450 - Les réformes des systèmes de retraite dans les pays (...) Téléchargement (450.8 ko)