Les prestations familiales et de logement en 2005

Emmanuel BERGER - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES)

Le nombre de familles bénéficiaires de prestations familiales a progressé de 1 % en 2005 et les montants versés au titre de ces prestations ont crû de 2,4 % en euros constants. Au 31 décembre 2005, 4,8 millions de familles percevaient des allocations familiales.

L’instauration de la prestation d’accueil du jeune enfant (PAJE) pour les enfants nés ou adoptés à partir du 1er janvier 2004 a sensiblement modifié le système de prestations liées à la naissance et à la garde des enfants.

Ce dispositif comprend une allocation de base (AB) à laquelle davantage de familles sont éligibles que dans le précédent dispositif, du fait du desserrement des conditions de ressources.

Fin décembre 2005, 1,3 million de familles bénéficiaient de cette allocation.
398 000 familles perçoivent également le complément de libre choix d’activité (CLCA), destiné à compenser une interruption ou une réduction d’activité professionnelle à l’occasion d’une naissance ou d’une adoption.

En matière de prestations liées à la garde d’un enfant, l’AGED et l’AFEAMA ont été remplacées par le complément de libre choix de mode de garde (CMG). Celui-ci concerne 296 000 familles pour l’emploi d’une assistante maternelle et 21 000 familles pour le choix d’un mode de garde à domicile.

Le nombre de bénéficiaires de prestations liées à la monoparentalité a continué d’augmenter en 2005 : +1,3 % pour l’allocation de soutien familial (ASF) et +4,8 % pour l’allocation de parent isolé (API).

Au 31 décembre 2005, 6,1 millions de ménages percevaient une aide au logement pour un montant moyen de 190 euros mensuels, toutes prestations confondues.

pdf Études et résultats - 544 - Les prestations familiales et de logement en (...) Téléchargement (448.9 ko)