Les prestations familiales et de logement en 2002

Nathalie BLANPAIN - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES)

Les prestations familiales regroupent un ensemble d’allocations contribuant au soutien des familles et à l’entretien des enfants. Ces dernières années ont été marquées par des évolutions différenciées du nombre d’allocataires et des montants de chacune de ces prestations.

Le nombre de foyers bénéficiaires des allocations familiales augmente un peu en 2002 (+0,3%), mais désormais plus des deux tiers d’entre eux sont composés de deux enfants, ce qui illustre la tendance au resserrement de la taille des familles. Cette tendance se retrouve également dans la diminution du nombre de bénéficiaires du Complément familial qui se poursuit par rapport à 2001 (-2,2 %).

555 000 familles ont bénéficié de l’Allocation parentale d’éducation (APE) en 2002, soit une légère augmentation par rapport à 2001, ce qui semble en lien avec le regain des naissances enregistré entre 2000 et 2002, le taux d’activité des mères de deux enfants étant quant à lui stable depuis 2000.

Les prestations liées à la garde des enfants ont connu des évolutions contrastées : l’Allocation de garde d’enfant à domicile (Aged), dont le nombre de bénéficiaires diminue depuis 1998, concerne de moins en moins de familles (-6,1 % en 2002), tandis que le nombre de bénéficiaires de l’Afeama poursuit sa croissance, à un rythme toutefois plus modéré que les années précédentes (+2,4 % en 2002).
Le nombre de familles monoparentales continuant d’augmenter, l’Allocation de parent isolé (API) et l’Allocation de soutien familial (ASF) poursuivent leur progression.

Compte tenu de la revalorisation de la Base mensuelle des allocations familiales (BMAF), les montants mensuels moyens de l’ensemble de ces allocations (hors Aged et Afeama) sont stables en euros constants par rapport à l’année précédente.

La refonte des aides au logement, entamée en 2001 avec l’instauration d’un barème unique, s’est achevée le 1er janvier 2002. Le nombre de bénéficiaires toutes aides confondues diminue légèrement par rapport à 2001. Les montants moyens de ces allocations ont en revanche augmenté de 3,9 %, surtout pour l’Allocation de logement à caractère familial (ALF) et l’Allocation de logement à caractère social (ALS) [+5 %].

pdf Études et résultats - 280 - Les prestations familiales et de logement en (...) Téléchargement (467.5 ko)