Les prestations de protection sociale en 2005

Julien BECHTEL et Michel DUÉE - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES)

Le montant des prestations de protection sociale versées aux ménages en 2005 s’élève à 505,5 milliards d’euros, et représente 29,6 % du PIB. Avec une progression de 3,9 % en valeur et de 1,9 % en euros constants entre 2004 et 2005, les dépenses de prestations sociales sont en ralentissement par rapport à l’année précédente (+5,1 % en valeur, et +3,2 % en volume en 2004). Ce ralentissement est essentiellement imputable à la décélération des dépenses liées au risque santé (+3,9 % en valeur après +5,7 %) et à la diminution de celles liées au risque emploi (-1,3 %). Y contribuent également la stabilisation des montants versés au titre du risque logement et le ralentissement observé pour le risque maternité-famille. En revanche, les prestations versées au titre du risque vieillesse - survie, qui représentent la part la plus importante (44,1 %) de l’ensemble des prestations de protection sociale, progressent toujours à un rythme soutenu (+5,0 %), de même que celles versées au titre du risque pauvreté - exclusion sociale (+6,4 %).

pdf Études et résultats - 523 - Les prestations de protection sociale en (...) Téléchargement (661.4 ko)