Les prescriptions des médecins généralistes et leurs déterminants

Élise AMAR et Céline PEREIRA - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) - Avec la collaboration d’Anaïs DELBOSC - Institut National d’Agronomie Paris Grignon

Selon l’enquête sur les consultations et visites des médecins généralistes libéraux menée par la DREES en 2002, près de 80% des consultations donnent lieu à la prescription d’au moins un médicament. Les médecins prescrivent en moyenne 2,9 médicaments par consultation. Le nombre de médicaments prescrits varie selon le diagnostic établi, étant plus élevé en cas de problèmes cardiovasculaires ou de pathologies chroniques.

Par ailleurs, lorsque le médecin a le choix entre un princeps et un générique, il prescrit effectivement un générique dans un peu plus d’un tiers des cas. La pratique de prescription médicamenteuse des généralistes apparaît relativement peu différente d’un médecin à l’autre mais très variable selon les patients. Les pathologies diagnostiquées et le degré de certitude du diagnostic ont, « toutes choses égales par ailleurs », une influence importante sur le volume de prescriptions.

Par ailleurs, les médecins généralistes prescrivent davantage de médicaments à leurs patients réguliers et à ceux qu’ils reçoivent plus longuement, ainsi qu’aux femmes et aux personnes âgées. La densité médicale de la zone d’emploi dans laquelle exerce le médecin ne semble pas influencer ses prescriptions contrairement à son secteur conventionnel. Enfin, en ce qui concerne les médicaments génériques, les caractéristiques socio-économiques et les habitudes des patients influencent les pratiques de prescription des généralistes.

pdf Études et résultats - 440 - Les prescriptions des médecins généralistes et (...) Téléchargement (507 ko)