Les plateaux techniques liés aux interventions sous anesthésie entre 1992 et 2000 - Une évolution contrastée, reflet de la spécialisation croissante des secteurs public et privé

Dr Dominique BAUBEAU et Édith THOMSON - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES)

Selon l’enquête SAE 2000, 1 302 établissements pratiquent la chirurgie, parmi lesquels 37 % appartiennent au secteur public et 55 % sont des cliniques privées sous OQN. Au total, ce sont 8 583 salles d’opération qui ont été recensées sur la France entière, soit une moyenne d’environ 7 salles par établissement. Le nombre d’établissements ayant une activité de chirurgie est variable d’une région à l’autre. Ainsi, en métropole, trois grands groupes de régions se dégagent. Les quatre régions du sud, l’Auvergne et la Corse sont les mieux dotées et s’opposent à celles d’un large quadrant nord-ouest.

Entre 1992 et 2000, environ 18 % des plateaux techniques chirurgicaux ont disparu alors que, dans le même temps, les lits et places ont été réduites de 25 %, surtout dans le secteur public. Depuis huit ans, on assiste à un processus de recentrage des moyens chirurgicaux sur un plus petit nombre d’établissements qui vise à l’amélioration de la sécurité sanitaire. Par contre, le nombre des sites d’anesthésie s’est accru au sein des différents établissements, une évolution liée au développement de la chirurgie ambulatoire dans les cliniques privées sous OQN et au développement des activités d’exploration et d’imagerie dans les établissements publics. Globalement, c’est la spécialisation de l’activité des différentes catégories d’établissements, médecine dans le public, chirurgie dans le privé sous OQN, qui semble se confirmer dans l’organisation des plateaux techniques.

pdf Études et résultats - 189 - Les plateaux techniques liés aux interventions (...) Téléchargement (902.4 ko)