Les places dans les établissements pour personnes âgées en 2001-2002

Annie MESRINE - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES)

Au-delà du maintien des personnes âgées à domicile grâce au soutien de leurs proches et des services d’aide ou de soins, les établissements d’hébergement pour personnes âgées (EHPA) ont vocation à accueillir une fraction significative d’entre elles, notamment les moins autonomes. En effet, d’après l’enquête Handicaps, incapacités, dépendance, ce sont désormais les personnes les plus âgées et les plus dépendantes qui résident dans ces établissements.

Ces établissements d’hébergement pour personnes âgées regroupent les maisons de retraite, qui offrent les capacités d’accueil les plus importantes (environ 60 % des places), les logements-foyers (25 % des places), et les unités de soins de longue durée des hôpitaux (près de 15 % des places). Ils disposaient en moyenne en 2002 de 150 places installées pour 1 000 personnes âgées de 75 ans ou plus, avec globalement « des taux d’équipement » plus élevés dans les départements du nord de la France.

Le secteur public, qui concentre 60 % des places installées, dispose en moyenne de 91 places pour 1 000 personnes âgées et les établissements privés de 60 places. Dans les départements, le poids respectif des établissements relevant des deux secteurs est très variable.

La répartition géographique des places entre les trois catégories d’établissements - maisons de retraites, logements-foyers et unités de soins de longue durée - accuse également de fortes disparités. Plusieurs départements cumulent par exemple un faible nombre de places installées au regard de leur population de 75 ans ou plus dans au moins deux catégories d’établissements.

Entre 1996 et 2002, l’augmentation du nombre de places en établissements a été en moyenne de 1 % par an, sachant que la population des personnes âgées de 75 ans ou plus a crû d’environ 3 % par an en métropole. Cette décroissance, observée dans la quasi-totalité des départements, du nombre de places en EHPA pour 1 000 habitants âgés de 75 ans ou plus est à mettre en regard des gains d’espérance de vie sans incapacité ou dépendance lourde, qui permettent plus longtemps le maintien à domicile.

pdf Études et résultats - 263 - Les places dans les établissements pour personnes (...) Téléchargement (814.8 ko)