Les pères bénéficiaires du congé de paternité en 2002

Marie RUAULT, Sophie PÉNET - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) - Valérie LE CORRE, Carine LE COSQUER - Caisse centrale de la mutualité sociale agricole (CCMSA) - Nathalie VIELFAURE - Assurance maladie des professions indépendantes (AMPI) - Sylvie LE LAIDIER, Laurence DE ROQUEFEUIL, Nelly BONNET - Caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS)

336 300 pères affiliés aux régimes de Sécurité sociale couvrant les salariés du régime général (CNAMTS), les travailleurs agricoles (MSA) et les professions indépendantes (AMPI) ont bénéficié en 2002 d’un congé de paternité, soit un taux de recours estimé à environ 59 % dans la première année de mise en place du dispositif.

Selon une enquête réalisée avec le concours des trois caisses nationales de Sécurité sociale, la plupart de ces pères ont pris leur congé intégralement (onze jours ou dix-huit en cas de naissances multiples). Les deux tiers des assurés au régime général ont quant à eux pris ce congé dans le mois qui a suivi la naissance de leur enfant, ce qui n’est le cas que d’un père sur deux appartenant aux professions agricoles et indépendantes. Les bénéficiaires du congé de paternité sont en moyenne plus âgés que l’ensemble des pères (34 ans contre 32,5 ans). Ils ont un salaire brut moyen (pour les salariés) ou un revenu d’activité (pour les indépendants) légèrement inférieur à celui de l’ensemble des assurés de leur régime.

pdf Études et résultats - 266 - Les pères bénéficiaires du congé de paternité en (...) Téléchargement (339.2 ko)