Les pathologies des personnes âgées vivant en établissement

Nathalie DUTHEIL et Suzanne SCHEIDEGGER - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES)

Le volet « pathologies et morbidité » de l’enquête auprès des établissements d’hébergement pour personnes âgées (EHPA) de 2003, renseigné par un médecin pour environ 4 500 résidants, permet d’acquérir une meilleure connaissance des maladies dont souffrent les personnes âgées en institution. 85 % des résidants présentent ainsi une affection neuropsychiatrique. Il s’agit notamment d’états dépressifs ou de syndromes démentiels qui concernent chacun environ un tiers d’entre eux. Les maladies cardiovasculaires touchent les trois quarts des personnes âgées vivant en établissement, l’hypertension artérielle étant en particulier au premier rang des pathologies rencontrées, avec 47 % de personnes atteintes. La moitié des résidants présentent par ailleurs au moins une affection ostéo-articulaire, surtout les femmes.

Enfin, les affections uro-néphrologiques et gastroentérologiques atteignent environ un tiers des personnes âgées.Globalement, les résidants cumulent en moyenne sept pathologies diagnostiquées, mais huit ou plus pour un tiers d’entre eux, et près de la moitié de ceux accueillis en unité de soins de longue durée. Ils consomment en moyenne 6,4 médicaments par jour, ce nombre atteignant 7,4 pour les personnes atteintes d’au moins huit pathologies.

pdf Études et résultats - 494 - Les pathologies des personnes âgées vivant en (...) Téléchargement (430.9 ko)