Les opinions des personnes en difficulté interrogées aux guichets d’organismes sociaux vis-à-vis des aides au logement

Marie AVENEL - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES)

L’enquête, menée à l’été 2000 pour le compte de l’Observatoire national de la pauvreté et de l’exclusion sociale, auprès de 2 000 personnes rencontrées aux guichets d’organismes sociaux permet de différencier le sentiment qu’ont sur l’accès aux droits celles qui bénéficient ou non d’aides au logement. Qu’elles soient ou non bénéficiaires de ces aides, les personnes interrogées rencontrent des difficultés communes d’emploi et de formation qui se répercutent sur leur situation financière.

Sur les 625 ayant déclaré percevoir une aide au logement, deux sur trois sont des femmes (contre un sur deux des non bénéficiaires). Les bénéficiaires d’aide au logement, plus âgés, vivent plus souvent en couple et habitent aussi plus souvent un logement stable, alors que la moitié des non bénéficiaires déclare être hébergée ou résider dans un logement précaire.

Les bénéficiaires d’aides au logement cumulent plus souvent différentes prestations sociales, mais la moitié d’entre eux a aussi eu recours aux aides d’urgence. Près de 45 % déclarent en outre vouloir changer de logement.

Qu’elles soient ou non bénéficiaires d’aides au logement, les personnes interrogées s’accordent sur plusieurs points : plus des deux tiers déclarent mal connaître les aides et plus de la moitié estiment ne pas forcément bénéficier de toutes celles auxquelles elles pensent avoir droit. Toutefois, les bénéficiaires d’aide au logement ont davantage le sentiment que le droit au logement est bien respecté et que les aides améliorent leur situation financière et leur confiance en l’avenir.

pdf Études et résultats - 165 - Les opinions des personnes en difficulté (...) Téléchargement (261.7 ko)