Les motivations de départ à la retraite

Samia BENALLAH - Caisse nationale d’assurance vieillesse (CNAV)
Patrick AUBERT, Nadine BARTHELEMY - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES)
Marianne CORNU-PAUCHET et Julien SAMAK - Direction de la sécurité sociale (DSS)

Premiers résultats de l’enquête auprès des nouveaux retraités du régime général

Les nouveaux retraités de la CNAV qui ont pris leur retraite entre juin 2008 et juillet 2009 ont été interrogés en février 2010 sur les principales motivations de leur départ et sur leur connaissance des dispositifs d’incitation à la poursuite d’activité. Une majorité des nouveaux retraités déclarent qu’ils sont partis dès qu’ils en ont eu la possibilité.
Les motifs de départ le plus souvent invoqués sont le fait d’avoir atteint les conditions requises pour l’obtention d’une retraite au taux plein (sans décote) ou l’âge de 60 ans, ainsi que le souhait général de profiter de sa retraite le plus longtemps possible.
Le taux plein et le cumul emploi-retraite sont les notions les mieux connues des nouveaux retraités. 87 % des retraités interrogés savent ce qu’est le cumul emploi-retraite ou en ont au moins entendu parler ; c’est le cas de 81 % d’entre eux pour le taux plein. Le fait d’atteindre le taux plein semble largement compter dans leur décision de partir à la retraite. À l’inverse, les notions de décote et surcote semblent mal connues, et l’attrait de la surcote n’aurait motivé que 17 % de ceux qui ont bénéficié de ce dispositif. Pour ces derniers, c’est l’intérêt du travail et le niveau du salaire (supérieur à celui de la retraite) qui restent les principales motivations de la poursuite de l’activité.

pdf Études et résultats - 745 - Les motivations de départ à la retraite Téléchargement (601.8 ko)