Les ménages ayant des difficultés pour payer leur loyer

Delphine NIVIÈRE - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES)

En 2002, environ 7 % des locataires ont connu des retards de paiement de leur loyer au cours des deux dernières années. Les couples avec enfants et les familles monoparentales sont les foyers les plus souvent concernés par ces retards de loyer. Ces difficultés sont avant tout liées à la faiblesse de leurs ressources et à des situations de chômage mais les situations d’impayés sont aussi fréquemment liées à des évènements familiaux (séparation, naissance ou départ d’un grand enfant du foyer). Les locataires du parc social sont plus nombreux à avoir connu des retards de loyer au cours des deux dernières années (9 %) que ceux du parc privé, cet écart étant en partie dû au fait que les logements sociaux accueillent des locataires ayant un plus faible niveau de vie. Quatre groupes de ménages ayant connu des retards de loyer peuvent être distingués : des familles dont le loyer est plutôt faible mais les ressources très réduites ; des personnes seules ou des familles monoparentales locataires du parc privé qui doivent payer un loyer relativement élevé malgré de faibles ressources ; des couples avec enfants aux revenus modestes ; enfin, des couples sans enfant ou des personnes seules, en moyenne plus aisées mais qui ont souvent connu des changements de situation.

pdf Études et résultats - 534 - Les ménages ayant des difficultés pour payer leur (...) Téléchargement (440.3 ko)