Les médecins omnipraticiens au 1er janvier 2000 - 95 000 médecins, dont 22 000 ont des orientations complémentaires ou des modes d’exercice particuliers

Serge DARRINÉ et Xavier NIEL - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES)

Sur 194 000 médecins en activité en France au 1er janvier 2000, 49 %, soit 95 000 médecins, sont « omnipraticiens », c’est-à-dire qu’ils ont une qualification en médecine générale. Derrière ce terme d’omnipraticien se profilent des réalités diverses puisque 22 000 d’entre eux ont des modes d’exercice particulier, comme l’homéopathie ou l’acupuncture, ou des orientations complémentaires, c’est-à-dire un diplôme ou une qualification leur permettant d’exercer des disciplines particulières. Il peut s’agir d’orientations a priori proches de la médecine générale, comme par exemple la médecine du sport ou la gérontologie. Mais ces orientations peuvent également permettre des exercices plus spécifiques allant de l’angéiologie ou de l’allergologie à des spécialités comme la médecine du travail ou même la chirurgie orthopédique.

pdf Études et résultats - 99 - Les médecins omnipraticiens au 1er janvier 2000 - (...) Téléchargement (134 ko)