Les médecins généralistes : un réseau professionnel étendu et varié

Marie-Christine BOURNOT, Marie-Cécile GOUPIL et François TUFFREAU - Observatoire régional de la santé (ORS) des Pays de la Loire

Dans leur exercice quotidien, les médecins généralistes des cinq régions du panel (Basse- Normandie, Bretagne, Bourgogne, Provence - Alpes - Côte d’Azur, Pays de la Loire) collaborent avec un vaste réseau de professionnels. Mais c’est avec les spécialistes et les pharmaciens qu’ils échangent le plus souvent à propos de leurs patients.

Les généralistes jouent un rôle pivot dans le parcours de soins. Lorsqu’ils adressent au spécialiste, ils conseillent très souvent au patient des noms de confrères, principalement en fonction de critères relationnels habitude de travailler avec ces confrères, certitude qu’ils les tiendront informés. 80 % des spécialistes intervenant dans ce cadre sont libéraux.

40 % des généralistes considèrent que depuis l’instauration du dispositif du médecin traitant, leur place dans le parcours de soins s’est affirmée grâce à une meilleure définition du partage des rôles avec leurs confrères spécialistes.

Parallèlement à ces « réseaux professionnels informels », un certain nombre de généralistes déclarent adhérer à des formes de coopération plus institutionnelles, les « réseaux de santé ». Ils sont environ 40 % dans ce cas en Bourgogne, Basse-Normandie et Bretagne et 30 % en Pays de la Loire et en Provence - Alpes - Côte d’Azur.

pdf Études et résultats - 649 - Les médecins généralistes : un réseau professionnel (...) Téléchargement (335.9 ko)