Les investissements des établissements de santé de 1994 à 2004

Marie PODEVIN et Sébastien VILLERET - Direction de la Recherche, des Études, de l’Évaluation et des Statistiques (DREES)

Malgré des systèmes comptables différents dans les hôpitaux publics et les cliniques privées, il est possible de dégager une définition de l’investissement commune aux deux secteurs. Dans le secteur privé le champ d’observation se limite toutefois aux seules sociétés d’exploitation, les données relatives notamment aux sociétés civiles immobilières n’étant pas connues.

Entre 1994 et 2004, l’investissement des hôpitaux publics a connu une période de recul jusqu’à la fin des années quatre-vingt-dix, puis une reprise continue ensuite. Cette reprise a été soutenue en 2003 et 2004 par le volet investissement du « plan Hôpital 2007 ». Les constructions constituent la majorité du patrimoine et l’essentiel des efforts d’investissement dans le secteur public. Les quatre régions les plus peuplées de France sont aussi celles qui enregistrent au cours des dix années étudiées les niveaux d’investissement et de patrimoine les plus élevés dans ce secteur.

Dans les cliniques privées le « plan Hôpital 2007 » a également permis d’accompagner la reprise des investissements des sociétés d’exploitation dans les années 2000. Les immobilisations incorporelles et financières composent plus d’un quart du patrimoine des sociétés d’exploitation et l’ensemble de leurs investissements apparaît plus concentré sur quelques régions.

Enfin, le taux de renouvellement des immobilisations augmente généralement avec la taille des établissements dans le public comme dans le privé.

pdf Études et résultats - 547 - Les investissements des établissements de santé de (...) Téléchargement (220.2 ko)