Les indemnités journalières

François LÊ et Denis RAYNAUD - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES)

Le volume d’indemnités journalières par salarié a diminué depuis la fin de l’année 2003, après une phase de hausse importante entre 2000 et 2003 imputable aux arrêts de longue durée et à ceux liés aux accidents du travail. Différents facteurs permettent d’expliquer cette évolution des indemnités journalières. La baisse observée depuis trois ans s’explique par la politique de contrôle mise en place par la Caisse nationale d’assurance maladie. Cette diminution, qui semble toucher à sa fin, a été obtenue malgré le recul du chômage, qui a tiré à la hausse les indemnités journalières de courte durée, et malgré le vieillissement de la population active, certes atténué par la réforme des retraites permettant un départ anticipé sous certaines conditions, qui influence à la hausse les indemnités journalières de longue durée.

pdf Études et résultats - 592 - Les indemnités journalières Téléchargement (199.1 ko)