Les fonds de solidarité pour le logement : l’aide des départements au logement des personnes défavorisées

Éric RENARD - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) - Sur la base des éléments fournis par la Direction de l’habitat, de l’urbanisme et des paysages (DHUP) - Dominique GALLICHER

Début 2005, les départements se sont vu confier la gestion et le financement des fonds de solidarité pour le logement (FSL). Le FSL permet de répondre à des besoins spécifiques de ménages en difficulté. Il constitue ainsi un dispositif important d’aide au logement : environ 226 millions d’euros de prêts ou de subventions ont été attribués en 2006 et près de 588 000 ménages ont été aidés financièrement. Parmi ceux-ci, 137000 ont bénéficié d’une aide à l’accès au logement, 68 000 d’une aide au maintien dans le logement et 382 000 ont reçu une aide au paiement de l’énergie, de l’eau ou du téléphone. Il s’agit le plus souvent d’une aide financière non remboursable. Le montant moyen des aides au maintien s’élève à 946 euros, contre 635 pour les aides à l’accès et 200 euros pour les aides aux fluides. Au-delà de la diversité des FSL, six profils types
des fonds départementaux se dégagent de la typologie réalisée en fonction de leurs configurations.

pdf Études et résultats - 670 - Les fonds de solidarité pour le logement : l’aide (...) Téléchargement (426.1 ko)