Les fonds d’aide aux jeunes : bilan de l’année 2004 à la veille de la décentralisation du dispositif

Delphine NIVIÈRE - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES)

En 2004, dernière année avant la décentralisation du dispositif, 165 000 demandes ont été adressées aux fonds d’aide aux jeunes (FAJ) et 103 000 jeunes de 18 à 25 ans ont été aidés au cours de l’année. Le profil des demandeurs a peu évolué d’une année à l’autre, avec toujours une majorité de jeunes femmes. Toutefois, de plus en plus de demandeurs n’ont aucune ressource financière : 47 % en 2004, contre 42 % en 2000. 93 % des jeunes qui s’adressent aux FAJ ne sont plus scolarisés et une part croissante d’entre eux est au chômage. D’un montant moyen de 213 euros, les aides du FAJ sont sollicitées dans un cas sur deux pour faire face à des problèmes de subsistance. Dans 30 % des cas, le motif de la demande concerne le transport. Les modes d’utilisation du FAJ varient toutefois suivant les départements : quatre groupes de départements peuvent être distingués, suivant le profil des bénéficiaires et la finalité pour laquelle les aides sont attribuées.

pdf Études et résultats - 493 - Les fonds d’aide aux jeunes : bilan de l’année (...) Téléchargement (895.4 ko)