Les étudiants en soins infirmiers en 2004

Rémy MARQUIER - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES)

Les études d’infirmier donnent lieu à des quotas d’entrée en formation qui, au niveau national, ont quasiment doublé en dix ans, passant d’environ 16 000 en 1997-1998 à 30 000 en 2003-2004.

En 2004, on dénombrait 332 Instituts de formation aux soins infirmiers (IFSI) avec, dans certaines régions, des difficultés à pourvoir les places de formation ouvertes. Les nouveaux inscrits dans les études de soins infirmiers sont d’origine sociale variée, mais la proportion d’enfants d’ouvriers (23,1 %) ou d’employés (25,6 %) y est supérieure à celle observée dans les autres formations paramédicales, comme l’est également la part des étudiants ayant un bac Sciences Médico-Sociales ou de ceux bénéficiant d’une aide financière. Six nouveaux inscrits sur dix étaient auparavant élèves ou étudiants, dont la moitié sont entrés en formation directement après leurs études secondaires, et un tiers après une préparation au concours d’infirmier. Néanmoins, 32 % des nouveaux étudiants étaient déjà dans la vie active avant de commencer leurs études d’infirmiers, soit qu’ils bénéficient de la promotion professionnelle hospitalière, soit qu’ils aient choisi individuellement de se réorienter.

pdf Études et résultats - 458 - Les étudiants en soins infirmiers en (...) Téléchargement (677.1 ko)