Les établissements accueillant des adultes et des familles en difficulté sociale : Premiers résultats de l’enquête ES 2004

Solveig VANOVERMEIR - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES)

À la fin 2004, les établissements accueillant des adultes et des familles en difficulté sociale offraient environ 70 000 places, dont près de la moitié en centres d’hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) et plus d’un quart en Île-de-France. 14 % des places disponibles sont dédiées à un hébergement d’urgence (moins de deux semaines) et 40 à 45 000 places sont par ailleurs offertes dans le cadre de l’aide au logement temporaire (ALT). Au total, hors hébergement d’urgence, 30 % des personnes accueillies sont mineures, 60 % sont des hommes et 40 % sont ressortissants d’un pays extérieur à l’Union européenne. Avant d’entrer dans l’un de ces établissements, 40 % des adultes fréquentaient un autre établissement social et 10 % étaient locataires ou propriétaires de leur logement. Au moment où ils sont hébergés, 19 % des adultes exercent une activité professionnelle. C’est notamment le cas d’un quart de ceux accueillis en CHRS et en CPH (centres provisoires d’hébergement). Par ailleurs, 22 % se déclarent chômeurs et 24 % sont dans l’impossibilité administrative ou médicale de travailler, notamment lorsqu’ils sont accueillis dans les centres d’accueil des demandeurs d’asile (CADA) ou les maisons relais. Pour la moitié des personnes accueillies, le temps de présence n’excède pas cinq mois. À la sortie, 24 % disposent d’un logement ordinaire.

pdf Études et résultats - 507 - Les établissements accueillant des adultes et des (...) Téléchargement (436.5 ko)