Les enfants et adolescents souffrant d’autisme ou de syndromes apparentés pris en charge par les établissements et services médico-sociaux

Jean-Yves BARREYRE, Clotilde BOUQUET et Carole PEINTRE - Délégation ANCREAI Île-de-France - CEDIAS

Environ 4 500 enfants ou adolescents présentant un autisme ou des syndromes apparentés étaient suivis fin 2001 dans des structures médico-sociales ou dans des établissements pour enfants handicapés. Il s’agit à 68 % de garçons, avec plus de 8 % de jeunes relevant de l’amendement Creton.

D’après l’enquête ES 2001, 78 % des enfants autistes étaient accueillis dans des établissements pour déficients intellectuels et 86 % étaient pris en charge, le plus souvent en externat, dans le département de domiciliation de leurs parents. Leur autonomie est plus restreinte que celle des autres enfants handicapés, ce qui explique que la majorité d’entre eux (64 %) n’ait pas accès à un apprentissage scolaire. L’enquête ES 2001 permet également de cerner les caractéristiques de cette population en termes de déficiences et d’incapacités. Quatre profils spécifiques d’enfants autistes peuvent ainsi être distingués, des plus autonomes aux plus dépendants, présentant soit une déficience du psychisme, soit un retard mental profond.

pdf Études et résultats - 396 - Les enfants et adolescents souffrant d’autisme ou (...) Téléchargement (422 ko)