Les éléments de la « performance » hospitalière : les conditions d’une comparaison

Pierre LOMBRAIL - CHU Nantes - Michel NAIDITCH - Université Paris VII - Dominique BAUBEAU, Philippe CUNEO - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) - Avec la collaboration de Jean CARLET - Président du Comité technique national des Infections nosocomiales

Les indicateurs souvent utilisés pour mesurer et comparer la qualité des soins dispensés par les hôpitaux - volume d’activité, mortalité hospitalière, attractivité de l’établissement, durée moyenne de séjour, taux de césariennes et d’infections nosocomiales - font ici l’objet d’une analyse critique. Cette analyse de leurs conditions d’utilisation et de leur validité est issue des travaux d’un groupe d’experts et de scientifiques. Elle met en évidence le caractère pluridimensionnel des notions de qualité et de performance hospitalières, ainsi que la nécessité de les mettre en perspective avec les missions et l’environnement propres aux différents types d’établissements. La recherche de meilleurs indicateurs et de modes de comparaison adaptés passe alors par une forte implication des professionnels. La démarche statistique consisterait, dans ce cadre, à envisager un ensemble large et pluriel d’indicateurs pour des établissements « homogènes » en termes d’activité, de contraintes et d’environnement.

pdf Études et résultats - 42 - Les éléments de la « performance » hospitalière : les (...) Téléchargement (283.3 ko)