Les dépenses d’aide sociale départementale en 2008

Élise CLÉMENT - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES)

En 2008, les compétences des départements en matière d’aide sociale recouvrent l’aide sociale aux personnes âgées, aux personnes handicapées, à l’enfance et les dépenses liées au RMI. En 2008, les dépenses totales nettes d’aide sociale s’élèvent à 27,4 milliards d’euros, dont 25,9 milliards pour la France métropolitaine et 1,5 milliard pour les départements d’outre-mer (DOM).

Avec 6,3 milliards d’euros en France métropolitaine, les dépenses totales nettes liées au RMI, aux CI-RMA, aux contrats d’avenir et au RSA expérimental représentent 27 % des quatre grandes catégories de dépenses. Elles ont diminué de 4,2 %, en euros constants, en 2008 par rapport à 2007.

Les dépenses nettes destinées aux personnes âgées, deuxième poste de dépenses, ont progressé de 3,0 % en euros constants sur la même période, tirées par la progression du nombre de bénéficiaires (+4,8 %). Ces dépenses s’élèvent à 6,1 milliards d’euros en 2008. Les dépenses nettes d’aide sociale à l’enfance, qui concernent pour moitié les dépenses correspondant aux placements en établissement, ont atteint 5,9 milliards d’euros, soit 2,3 % de plus qu’en 2007 en euros constants. Enfin, les dépenses d’aide sociale en faveur des personnes handicapées ont augmenté de 5,8 % en euros constants, soutenues principalement par la progression des dépenses relatives à l’accueil, pour s’établir à 4,7 milliards d’euros en 2008.

L’évolution et la structure des dépenses d’aide sociale varient selon les départements.

pdf Études et résultats - 714 - Les dépenses d’aide sociale départementale en (...) Téléchargement (424.1 ko)