Les demandeurs de Fonds d’aide aux jeunes - Résultats de l’année 2000

Murielle MONROSE - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES)

Près de 60 000 jeunes de 18 à 25 ans ont bénéficié d’une aide au titre du Fonds d’aide aux jeunes au second semestre 2000. Ils ont été 110 000 durant l’ensemble de l’année. Environ 23 000 demandes ont été instruites au second semestre, soit 160 000 sur l’année, et 88 % ont été acceptées. Davantage de demandes ont été déposées dans le sud que dans le nord de la France, relativement au nombre de jeunes âgés de 18 à 25 ans. Dans un cas sur deux ces aides financières sont destinées à la subsistance et dans un cas sur trois aux transports. Les montants moyens attribués varient de moins de 600 à plus de 4 000 F selon les départements. Les départements qui font face à une forte pression de la demande mais accordent des aides plutôt faibles s’opposent à ceux qui allouent des aides plus élevées mais relativement peu nombreuses. Au premier comme au deuxième semestre 2000, moins d’un tiers des demandeurs d’aide occupe un logement autonome et deux cinquièmes déclarent être sans ressources. C’est l’Île-de-France qui concentre le plus grand nombre de jeunes demandeurs hébergés par des tiers ou en situation de logement précaire. Comme au premier semestre 2000, neuf demandeurs sur dix ne sont plus scolarisés au moment de leur demande, près de la moitié n’a aucune qualification et la moitié est au chômage.

pdf Études et résultats - 113 - Les demandeurs de Fonds d’aide aux jeunes - (...) Téléchargement (344 ko)