Les contrats d’assurance maladie complémentaire, une typologie en 2003

Marie-Laure ARNOULD, Marie-Odile RATTIER, Denis RAYNAUD - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES)

Cette typologie, réalisée à partir de l’enquête statistique de la Drees auprès des organismes d’assurance maladie complémentaire pour l’année 2003, se fonde sur les niveaux de garantie offerts par les contrats individuels et collectifs qui dans chaque organisme couvrent le plus grand nombre de personnes.

Ce sont les remboursements des prothèses dentaires, des lunettes et des dépassements d’honoraires pour les consultations de médecine de ville qui différencient le plus les contrats offerts. Parmi les quatre groupes de contrats de la typologie, deux d’entre eux sont de niveau intermédiaire et couvrent huit personnes sur dix. Ils comprennent à la fois des contrats « standards », dont les prestations servent ici de référence et des contrats qui apportent une meilleure couverture en dentaire. Les contrats « d’entrée de gamme » remboursent, quant à eux, rarement au-delà du tarif de la Sécurité sociale mais couvrent l’intégralité du ticket modérateur en pharmacie. Au contraire, les contrats « haut de gamme », qui sont souvent des contrats collectifs, ne le couvrent pas toujours complètement, mais ils offrent des garanties deux à trois fois supérieures à celles des contrats « standards » en matière d’optique, de prothèses dentaires et de dépassements d’honoraires.

pdf Études et résultats - 490 - Les contrats d’assurance maladie complémentaire, (...) Téléchargement (484.3 ko)