Les Comptes nationaux de la santé en 2007

Annie FENINA, Yves GEFFROY et Michel DUÉE - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES)

En 2007, le montant des dépenses courantes de santé s’élève à 206,5 milliards d’euros, soit 10,9 % du produit intérieur brut (PIB). La consommation de soins et de biens médicaux (CSBM) atteint 163,8 milliards d’euros, soit 8,7 % du PIB. Elle a progressé en valeur plus rapidement qu’en 2006 (+4,7 % après +3,5 %), mais connaît toutefois une évolution inférieure à celle observée au début de la décennie (plus de 6 % en moyenne par an de 2001 à 2003).

Cette accélération est due essentiellement à l’évolution des volumes (+3,7 % après +2,7 % en 2006), qui concerne tous les postes de dépenses hormis les transports de malades. Les médicaments progressent toujours à un rythme soutenu (+7,1 % en 2007 après +5,4 %) et les honoraires des médecins croissent à nouveau en volume après avoir diminué de 2006. La variation des prix de la CSBM reste quand à elle limitée (+1,0 % après +0,8 % en 2006), en raison notamment de la diminution des prix des médicaments.

La part de la CSBM financée par la Sécurité sociale est de 76,6 % en 2007. Le reste à charge des ménages, qui est orienté à la baisse sur longue période, évolue peu depuis 2005, tout en restant inférieur à son niveau de 2000 (8,5 % en 2007 contre 9,0 % en 2000). La dépense totale de santé, agrégat retenu pour les comparaisons internationales, qui représentait 11,0 % du PIB en 2006, place la France en troisième position des pays membres de l’OCDE.

pdf Études et résultats - 655 - Les Comptes nationaux de la santé en (...) Téléchargement (276.4 ko)