Les allocataires des minima sociaux en 2000

Dominique DEMAILLY avec la collaboration d’Élisabeth ALGAVA et Christel GILLES - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES)

Fin 2000, en France métropolitaine, environ 3 millions de personnes disposant de faibles revenus recevaient une prestation de solidarité destinée à leur assurer un minimum de ressources. Après avoir connu une progression ralentie en 1998 et en 1999, le nombre d’allocataires de minima sociaux a diminué de 3 %. Pour la première fois depuis la création de l’allocation, le nombre de bénéficiaires du RMI a diminué en métropole (-5,2 %). Cette évolution plus favorable reflète l’amélioration de la conjoncture économique et, plus particulièrement, la baisse du chômage non indemnisé. Sur les six premiers mois de l’année 2001, la diminution du nombre d’allocataires se poursuit à un rythme un peu ralenti.

Les allocataires du RMI se répartissent de manière très inégale sur l’ensemble du territoire métropolitain. Deux grandes régions, le Nord de la France et le pourtour méditerranéen ont une proportion de leur population couverte par l’allocation supérieure à la moyenne nationale (3,2 %). La carte des allocataires reste, comme celle de l’API, très proche de celle du taux de chômage, mais les évolutions récentes semblent moins bien refléter, à court terme, les variations départementales du nombre de chômeurs.

pdf Études et résultats - 148 - Les allocataires des minima sociaux en (...) Téléchargement (771.9 ko)