Les aides et les aidants des personnes âgées

Nathalie DUTHEIL - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES)

Les personnes âgées de 60 ans ou plus sont, en France métropolitaine, 11,9 millions à vivre à leur domicile dont 34 % sont âgées de 75 ans ou plus. Plus d’un quart de ces personnes âgées de 60 ans ou plus, soit 3,2 millions d’entre elles, reçoivent une aide en raison d’un handicap ou d’un problème de santé. Le recours à une aide concerne la moitié des personnes âgées de 75 ans ou plus, les personnes âgées dépendantes classées en équivalent-GIR 1 à 5 étant pratiquement toutes aidées afin de permettre leur maintien à domicile. Parmi les personnes âgées qui bénéficient d’une aide, près de la moitié d’entre elles sont aidées uniquement par leur entourage. Une aide professionnelle associée à une aide de l’entourage bénéficie à 29 % d’entre elles et une aide uniquement professionnelle à 21 %. Les aides dispensées concernent le plus souvent les tâches ménagères (pour 80 % d’entre elles) et les soins personnels qui vont, avant tout, aux personnes les plus dépendantes. Parmi les non professionnels déclarés comme aidants principaux, la moitié sont les conjoints et un tiers les enfants. L’aidant principal est une femme six fois sur dix quand c’est le conjoint qui occupe ce rôle et sept fois sur dix quand il s’agit de l’enfant.

Plus d’un tiers des aidants déclarent que ce rôle a des conséquences négatives sur leur bien-être mais moins d’un tiers y voient aussi un impact positif. La fatigue morale et le stress sont d’autant plus souvent ressentis que la personne aidée est dépendante.

pdf Études et résultats - 142 - Les aides et les aidants des personnes (...) Téléchargement (172.2 ko)