Les affectations en troisième cycle des études médicales en 2005 suite aux épreuves classantes nationales

Anne BILLAUT - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES)

Suite aux épreuves classantes nationales de 2005, 80 % des postes ouverts en troisième cycle des études médicales pour la rentrée universitaire 2005-2006 ont été pourvus, contre 84 % suite aux ECN 2004. Comme l’an dernier, 5 % des candidats ne se sont pas présentés aux épreuves et 8 % n’ont pas été affectés en l’absence de validation de leur deuxième cycle.

L’attrait de certaines disciplines, comme les spécialités médicales désormais suivies de la pédiatrie, se confirme, et reste différencié entre les hommes et les femmes.

La médecine générale, avec 1 419 étudiants affectés, contre 1 232 en 2004, représente 37 % des affectations de troisième cycle enregistrées, contre 39 % en 2004. Les postes offerts en médecine générale ont été pourvus à 60 % en moyenne. Cette proportion continue à être très variable selon les subdivisions géographiques, allant de moins de 20 % dans trois subdivisions à 100 % pour onze d’entre elles.

53 % des étudiants affectés ont choisi de poursuivre leurs études médicales de troisième cycle dans la même subdivision, tandis que 18 % ont changé de subdivision pour obtenir la discipline de leur choix, mais que 29 % ont fait un choix de mobilité géographique alors qu’ils pouvaient obtenir cette discipline dans leur lieu de formation d’origine.

pdf Études et résultats - 474 - Les affectations en troisième cycle des études (...) Téléchargement (736.8 ko)