Les affectations en troisième cycle des études médicales en 2004 suite aux épreuves classantes nationales (ECN)

Anne BILLAUT - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES)

En 2004, les futurs médecins ont accédé pour la première fois au troisième cycle des études médicales essentiellement via les Épreuves Classantes Nationales de médecine (ECN), qui remplacent les concours d’internat.

Selon leur rang de classement, 3 368 étudiants ont opté pour une discipline et une subdivision géographique parmi les 3 988 postes ouverts aux ECN pour la rentrée universitaire 2004-2005.

L’attrait de certaines disciplines, comme les spécialités médicales, se confirme de même que les préférences différenciées des hommes et des femmes.

Avec un tiers de postes ouverts non pourvus, la médecine générale a représenté en 2004 environ 39% des affectations de troisième cycle enregistrées.

Le taux d’affectation des postes est en outre très variable selon les subdivisions géographiques allant de 44% à plus de 100%.

60% des étudiants ont choisi de poursuivre leurs études médicales de troisième cycle dans la même subdivision, tandis que 17% ont changé de lieu de formation pour obtenir la discipline de leur choix et 23% ont fait ce choix délibérément.

Ces mobilités concernent 25 à 60% des étudiants selon leur lieu de formation d’origine. 48% de ceux qui restent dans leur subdivision d’origine ont opté pour la médecine générale.

pdf Études et résultats - 429 - Les affectations en troisième cycle des études (...) Téléchargement (684.8 ko)