Les affectations des étudiants en médecine à l’issue des épreuves classantes nationales en 2010

Laurent FAUVET - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES)

À l’issue des épreuves classantes nationales (ECN) de 2010, près de 6 100 étudiants sont entrés en troisième cycle des études médicales, soit 600 de plus qu’en 2009.
L’année 2010 est marquée par deux changements. D’une part, l’introduction de la filiarisation permet désormais aux étudiants de choisir parmi 30 spécialités, contre 11 disciplines auparavant. D’autre part, un dispositif pluriannuel de prévision d’ouverture de postes est entré en vigueur, avec pour objectif de mieux anticiper les évolutions de la démographie médicale.
La mobilité géographique augmente en 2010 : plus d’un étudiant sur deux a changé de subdivision, notamment quand la spécialité choisie n’offrait plus de place dans la subdivision d’origine.
Les affectations augmentent en médecine générale, en santé publique et en médecine du travail, bien que des postes restent vacants. La médecine générale recrute à tous les rangs de classement, avec un quart des postes déjà pourvus dès la première moitié du classement. Quant à la géographie des postes vacants, celle-ci évolue peu depuis 2004.

pdf Études et résultats - N° 767 - Les affectations des étudiants en médecine à (...) Téléchargement (416.7 ko)