Les affectations des étudiants en médecine à l’issue des épreuves classantes nationales en 2006

Mélanie VANDERSCHELDEN - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES)

À l’issue des épreuves classantes nationales (ECN) de 2006, 4 430 étudiants en médecine ont été affectés sur des postes d’internes, mais seulement 4 000 d’entre eux environ sont effectivement entrés en troisième cycle. De nombreux résidents ayant terminé leur cursus de médecine générale sous le régime antérieur se sont en effet présentés aux épreuves cette année à la seule fin d’obtenir un diplôme d’études spécialisées de médecine générale.

Le nombre de postes ouverts était pour la première fois inférieur au nombre de candidats inscrits. Pourtant, 330 postes sont restés vacants, principalement en médecine générale, du fait d’absence (5 %), d’invalidations du deuxième cycle (7 %), et d’une centaine de démissions. Un candidat sur huit était déjà inscrit aux ECN de 2005. Dans neuf cas sur dix, les étudiants réinscrits se sont mieux classés en 2006 qu’en 2005.

Les spécialités médicales sont toujours la discipline la plus prisée. Dans l’ordre des préférences, la médecine générale arrive en quatrième position (après les spécialités chirurgicales et l’anesthésie-réanimation) chez les hommes et en troisième position (après la pédiatrie) chez les femmes.

Près d’un étudiant sur deux a changé de subdivision, c’est-à-dire de lieu de formation, le plus souvent alors que la discipline retenue était accessible dans sa subdivision d’origine.

pdf Études et résultats - 571 - Les affectations des étudiants en médecine à (...) Téléchargement (237.7 ko)