Les activités des aides à domicile en 2008

Rémy MARQUIER - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES)

L’enquête menée en 2008 auprès des aides à domicile permet d’étudier la nature de leurs activités. Une large part de leurs interventions auprès des personnes fragilisées est consacrée aux activités domestiques : 97% font le ménage ou lavent la vaisselle, 71% nettoient le linge et 73% préparent les repas… Pour 83% d’entre elles, cette aide consiste aussi à inciter les personnes fragilisées à faire elles-mêmes les activités.

L’aide dans les actes essentiels de la vie quotidienne (ADL) constitue le coeur de métier de l’intervenante à domicile et, selon leur mode d’exercice, leur intensité varie : 22% des activités y sont consacrées pour les salariées en emploi direct contre 34% pour les salariées de services prestataires, mandataires ou en emploi mixte. Le niveau de diplôme et la formation professionnelle interviennent aussi dans la répartition des activités, la part d’ADL augmentant avec le niveau de diplôme.

Sur les dernières années, les intervenantes ont constaté des changements dans leurs activités. 68% d’entre elles imputent ces changements à un état de santé dégradé des personnes chez qui elles interviennent et à un niveau de dépendance plus important. À cet égard, les changements sont perçus de façon positive, suscitant de nouveaux intérêts et une augmentation de leur activité.

pdf Études et résultats - 741 - Les activités des aides à domicile en (...) Téléchargement (224.3 ko)