Le traitement de la cataracte primaire est la plus fréquente des interventions chirurgicales

JPEGEn France, le nombre de séjours hospitaliers avec traitement chirurgical de cataracte primaire (remplacement du cristallin par une lentille artificielle) s’élève à 826 000 en 2016. Le nombre de patients opérés est toutefois plus faible : 574 000, car 44 % d’entre eux ont été opérés des deux yeux la même année, au cours de deux séjours distincts.

Entre 2008 et 2016, la part de la chirurgie ambulatoire est passée de 70 % à 92,5 %. Au cours de cette période, le nombre annuel de séjours pour cataracte primaire a augmenté de 39 % et celui des patients opérés de 28 %. Après prise en compte de l’augmentation de la population et de son vieillissement, la hausse des taux standardisés est de 23 % pour les interventions et de 13 % pour les patients. Ce décalage reflète l’augmentation des interventions bilatérales réalisées au cours de la même année.

Si les disparités géographiques ont diminué depuis l’étude réalisée en 1998, elles n’ont pas disparu et restent particulièrement perceptibles au niveau départemental. Ainsi, 17 départements métropolitains et 3 départements et régions d’outre-mer (DROM) présentent un taux standardisé de chirurgie de cataracte primaire inférieur d’au moins 10 % par rapport à la moyenne nationale, l’indice comparatif étant particulièrement bas à Mayotte.

Référence : Christine de Peretti, Philippe Oberlin (DREES), Max Villain et Vincent Daien (CHU de Montpellier, département d’ophtalmologie), 2018, « Le traitement de la cataracte primaire est la plus fréquente des interventions chirurgicales », Études et Résultats, n°1056, Drees, mars.