Le temps périscolaire

Sévane ANANIAN et Denise BAUER - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES)

On appelle temps périscolaire le temps passé à l’école en dehors des cours obligatoires : le matin, le soir ou pendant la pause du déjeuner. Ce temps est plus circonscrit pour les écoliers du primaire, qui partent plus tard à l’école - 77 % après 8h - et sont plus vite rentrés à la maison que les collégiens. Ces derniers sont moins nombreux à profiter des divers services périscolaires, hormis la cantine qui accueille 62 % d’entre eux : plus autonomes, leurs horaires sont moins contraints par la disponibilité parentale.

Le recours aux dispositifs périscolaires est plus fréquent pour les élèves de primaire quand les deux parents exercent une activité professionnelle. Ce recours dépend de l’emploi du temps de la mère et notamment de ses horaires de fin de journée, ainsi que de la durée du trajet entre son domicile et son travail. Sa présence conditionne également les activités du mercredi, surtout pour les enfants scolarisés en primaire. En l’absence de la mère, 27 % des écoliers sont pris en charge par les grands-parents ou d’autres membres de la famille. Enfin, la mère assure l’essentiel du suivi du travail scolaire des écoliers mais son influence diminue à partir du collège au profit de l’aide des membres de l’entourage ou de l’aide formelle - cours gratuits ou payants. Le recours à l’aide formelle dépend surtout des difficultés scolaires de l’élève.

pdf Études et résultats - 611 - Le temps périscolaire Téléchargement (278.2 ko)