Le nombre de personnes âgées dépendantes d’après l’enquête Handicaps-incapacités-dépendance

Christel COLIN - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) - avec la collaboration de Vincent COUTTON - Équipe INSERM « Démographie et santé »

Le nombre de personnes dépendantes de 60 ans et plus est ici estimé à partir de l’enquête Handicaps-incapacités-dépendance (HID) et selon deux des principales grilles d’évaluation de la dépendance. Selon la grille Colvez, on dénombre 230 000 personnes de 60 ans et plus confinées au lit ou au fauteuil ainsi que 400 000 ayant besoin d’aide pour la toilette et l’habillage. En outre, pour 375 000 personnes supplémentaires, une aide pour l’une ou l’autre de ces deux activités est nécessaire. En institution, deux tiers des personnes confinées au lit ou au fauteuil souffrent aussi d’une dépendance psychique, la moitié à domicile. Depuis une dizaine d’années, le nombre et la part des personnes âgées de 65 ans et plus lourdement dépendantes physiquement sont en diminution. Par ailleurs, environ 530 000 personnes âgées de 60 ans et plus sont classées dans les groupes iso-ressources (GIR) 1 à 3 de la grille AGGIR, qui correspondent aux degrés de dépendance les plus élevés, tandis que 260 000 personnes peuvent être recensées dans le GIR 4. Ces estimations sont toutefois sensibles aux choix méthodologiques, qui peuvent conduire à inclure jusqu’à 160 000 personnes de plus en GIR 4. De plus, les GIR 2, 3 et 4 sont relativement hétérogènes en termes de difficultés qu’ont les personnes pour effectuer les principales activités de la vie quotidienne. Les populations qualifiées de lourdement dépendantes par les grilles Colvez et AGGIR se recouvrent largement sauf, par exemple, en ce qui concerne les personnes désorientées et incohérentes.

pdf Études et résultats - 94 - Le nombre de personnes âgées dépendantes d’après (...) Téléchargement (209.2 ko)