Le nombre d’allocataires du RMI au 31 mars 2006

Marie HENNION et Emmanuelle NAUZE-FICHET - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) - Sophie CAZAIN et Stéphane DONNÉ - Caisse nationale d’allocations familiales (CNAF)

En métropole, le nombre d’allocataires effectivement payés au titre du revenu minimum d’insertion (RMI) par les caisses d’allocations familiales (CAF) a diminué de 0,8 % au premier trimestre 2006, en données corrigées des variations saisonnières (CVS). Sur douze mois, l’augmentation est de 3,9 % par rapport au premier trimestre 2005. Après trois ans et demi de hausse ininterrompue, l’amélioration constatée au premier trimestre 2006 reflète l’impact de la baisse du chômage intervenue depuis mai 2005, ainsi que la montée en charge des dispositifs d’emplois aidés ciblés sur les allocataires de minima sociaux.

En métropole et dans les DOM, le nombre d’allocataires ayant un droit ouvert au RMI et bénéficiant d’une mesure spécifique d’aide à l’emploi (dispositif d’intéressement, contrat d’avenir ou contrat d’insertion-revenu minimum d’activité [CI-RMA]) progresse de 19,5 % sur un an, principalement sous l’effet de l’augmentation du nombre de contrats d’avenir : fin mars 2006, 24 000 allocataires bénéficiaient de ce contrat, après 11 000 fin décembre 2005.

pdf Études et résultats - 495 - Le nombre d’allocataires du RMI au 31 mars (...) Téléchargement (533.4 ko)