Le nombre d’allocataires du RMI au 30 septembre 2006

Marie HENNION et Emmanuelle NAUZE-FICHET - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) - Sophie CAZAIN et Stéphane DONNÉ - Caisse nationale d’allocations familiales (CNAF)

En métropole, le nombre d’allocataires effectivement payés au titre du revenu minimum d’insertion (RMI) par les caisses d’allocations familiales (CAF) a diminué de 0,4 % au troisième trimestre 2006, en données corrigées des variations saisonnières (CVS).

Sur douze mois, de septembre 2005 à septembre 2006, leur nombre est quasiment stable (+0,1 %). Cette stabilisation contraste avec la hausse continue des effectifs observée de la mi-2002 à la fin 2005 et peut être reliée à l’amélioration sensible du marché du travail observée depuis plus d’un an et au rôle joué par les dispositifs d’aide à l’emploi.

En effet, en métropole et dans les DOM, le nombre d’allocataires ayant un droit ouvert au RMI et bénéficiant d’une mesure spécifique d’aide à l’emploi (dispositif d’intéressement, contrat d’avenir ou contrat d’insertion - revenu minimum d’activité [CI-RMA]) a augmenté de 31,9 % entre septembre 2005 et septembre 2006, principalement sous l’effet de l’augmentation du nombre de contrats d’avenir. Les bénéficiaires d’un contrat d’avenir ou d’un CI-RMA ont par ailleurs un profil légèrement différent de celui de l’ensemble des allocataires payés au titre du RMI : ils sont relativement plus jeunes, vivent davantage en couple et ont pour la moitié d’entre eux une ancienneté dans le dispositif RMI comprise entre un et trois ans.

pdf Études et résultats - 541 - Le nombre d’allocataires du RMI au 30 septembre (...) Téléchargement (417 ko)