Le marché du médicament dans cinq pays européens, structure et évolution en 2004

Marie-Emilie CLERC, Céline PEREIRA, Marie PODEVIN et Sébastien VILLERET - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES)

Les ventes de médicaments aux officines ont atteint en 2004 près de 70 milliards d’euros dans les cinq principaux marchés européens. C’est la France qui enregistre en 2004 les ventes de médicaments par habitant les plus élevées (284 €) devant l’Allemagne (244 €) le Royaume-Uni l’Italie et l’Espagne (autour de 200 €). Pour les cinq pays la progression de ce chiffre d’affaires est principalement portée en 2004 par l’augmentation du prix moyen des médicaments.

La classe thérapeutique dédiée au traitement de l’appareil cardiovasculaire domine le marché du médicament européen. A un niveau plus fin ce sont les statines et les inhibiteurs de la pompe à protons qui contribuent fortement aux évolutions des différents marchés nationaux.

La France arrive largement en tête des cinq pays en termes de quantités vendues par habitant. Sur le marché allemand les médicaments génériques occupent une place importante mais marquent le pas en 2004. Du fait de leur prépondérance sur le marché britannique ainsi que de l’existence d’importations parallèles c’est au Royaume-Uni que les médicaments ont le prix moyen le plus bas. C’est au contraire en Italie que les prix moyens des médicaments sont les plus élevés en raison de la faible pénétration des médicaments génériques et d’une consommation sans doute davantage tournée vers des produits plus onéreux. Malgré la faible pénétration des médicaments génériques les ventes pharmaceutiques sont en Espagne les moins élevées en raison du marché des copies de médicaments.

pdf Études et résultats - 502 - Le marché du médicament dans cinq pays européens, (...) Téléchargement (444.1 ko)