Le Compte social du handicap de 2000 à 2004

Julien BECHTEL et Michel DUÉE - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES)

Estimées dans le cadre de la nouvelle base des comptes nationaux, les dépenses de protection sociale liées au handicap représentent 6,4 % de l’ensemble des dépenses sociales, proportion stable depuis quatre ans. Elles sont passées entre 2000 et 2004 de 26,7 à 30,8 milliards d’euros constants. Leur part dans le PIB a également progressé, passant de 1,7 % en 2000 à 1,9 % en 2004. Avec 23 % du total des dépenses liées au handicap en 2004, les rentes d’invalidité demeurent le principal poste de dépenses, et celui qui contribue le plus à la croissance de l’ensemble. Viennent ensuite les prestations médico-sociales correspondant à la contribution de la Sécurité sociale au financement des établissements pour personnes handicapées (16,5 %).

Les dépenses les plus dynamiques demeurent toutefois l’Allocation d’éducation spéciale (AES) ainsi que les charges liées à l’hébergement et à l’aide sociale supportées par les départements. La part des dépenses sociales liées au handicap relevant des organismes de Sécurité sociale et des collectivités locales a, à cet égard, tendance à s’accroître.

pdf Études et résultats - 479 - Le Compte social du handicap de 2000 à (...) Téléchargement (471.5 ko)