La spécialisation des établissements de santé en 2006

Philippe LOMBARDO - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES)

Les tendances observées depuis 1997 dans l’activité de court séjour (médecine,
chirurgie, obstétrique) des établissements de santé se sont confirmées : baisse du
nombre de lits au profit d’alternatives à l’hospitalisation complète, croissance de
l’activité de médecine, chirurgie, obstétrique de 9,2 % entre 2003 et 2006, poursuite de la spécialisation de l’activité des établissements en fonction de leur statut juridique. Ainsi, en 2006, le secteur public accueille en médecine les deux tiers des séjours et tout particulièrement les nourrissons et les personnes âgées. Les cliniques privées, elles, prennent en charge plus de la moitié des séjours chirurgicaux, notamment pour les actes simples, trois séjours de moins de un jour sur quatre étant réalisés dans ces établissements. En obstétrique, les maternités publiques accueillent près de deux accouchements sur trois et leur part dans la prise en charge des affections post-partum a atteint 73 % en 2006. Dans le domaine de la cancérologie, les établissements de santé s’adaptent aux nouvelles modalités mises au point dans le cadre du plan Cancer 2003-2007 et qui ont pour but de garantir l’égalité d’accès à des soins de qualité.

pdf Études et résultats - 664 - La spécialisation des établissements de santé en (...) Téléchargement (149.5 ko)